Irish Ferries Enthusiasts | Forum

X

Trouble logging in? Click here


opening train line freight brittany ferries cherbourg bayonne(Read 6358 times)

brittany ferries will open a freight line by train for freight between cherbourg and bayonne in basque country for freight coming from the united kingdom and ireland i think cherbourg rosslare will be the next new line
le port du havre has 1 ferry bridge ouistreham 1 ferry bridge
and cherbourg 4 ferry bridges trailers coming from ireland and spain will not be affected by customs control
and the port of cherbourg is not limited by the length of the ship and the region subsidizes € 2 million for this line



Re: opening train line freight brittany ferries cherbourg bayonne Reply #1 on: January 29, 2020, 03:36:07 pm
rafic transmanche : un projet de ferroutage entre Cherbourg et Bayonne
Un projet de ferroutage entre Cherbourg et Bayonne se précise. Il devrait être opéré par Britanny Ferries pour absorber une partie des camions venant du Royaume-Uni et d'Irlande.
Publié le 27 Jan 20 à 19:28
Ports de Normandie a lancé début décembre un appel à manifestation d’intérêt pour la création d’un terminal de ferroutage et la recherche d’opérateurs ferroviaires sur le port transmanche de Cherbourg.
L’union Européenne a décidé d’attribuer une aide de 2 millions d’euros pour ce projet de ferroutage. (©Jean-Paul BARBIER )
Brittany Ferries, avec le soutien de Ports de Normandie, souhaite mettre en place une « autoroute ferroviaire » entre Bayonne au Pays Basque, l’Angleterre et l’Irlande via le port de Cherbourg.

Vendredi 24 janvier lors de la cérémonie des vœux institutionnels de la compagnie maritime, son président Jean-Marc Roué a expliqué vouloir lancer un aller-retour par jour pour cent camions.


PUBLICITÉ


Ces centaines de tonnes de CO2 seraient ainsi économisées à chaque voyage.

La compagnie entend surtout répondre aux enjeux du Brexit. Elle a déjà constaté depuis un an une hausse de 30 % des trafics poids lourds entre l’Espagne et le Royaume-Uni.


Hervé Morin

@Herve_Morin
Entretien avec Patricia O’ Brien à l’Abbaye aux Dames sur les perspectives du développement du trafic maritime entre l’Irlande et Cherbourg. Ports de Normandie est prêt à accueillir un trafic plus important ! #Brexit #Normandie

Voir l'image sur Twitter
34
16:43 - 27 janv. 2020
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
17 personnes parlent à ce sujet
Lire aussi : Britanniques et Irlandais en sont friands à Cherbourg : les vins français à l’épreuve du Brexit

Une aide de 2 millions d’euros
De son côté, Ports de Normandie a lancé début décembre un appel à manifestation d’intérêt pour la création d’un terminal de ferroutage et la recherche d’opérateurs ferroviaires sur le port transmanche de Cherbourg. Le comité syndical se prononcera lors de sa prochaine réunion, le 11 février.


PUBLICITÉ


Mais Jean-Marc Roué et Hervé Morin ont un peu tué le suspense. En présentant le bilan de Ports de Normandie, son président a indiqué que l’Union européenne avait décidé d’attribuer une aide de 2 millions d’euros pour ce terminal. Le principe serait en fait d’utiliser des wagons avec une plateforme pivotante, pour laisser monter camion et remorque.

Restera à raccorder le terminal à la ligne ferroviaire qui traverse la ville pour desservir le port. Elle avait été mise en site propre en 2007, une fiabilisation de la desserte qui, indiquait à l’époque Réseau ferré de France, doit permettre une vitesse de circulation de 30 km/h.

D’autres aménagements ont été réalisés en 2014 et 2015, avec le remplacement du passage à niveau franchissant le boulevard Maritime et une réorganisation du réseau ferré sur l’emprise portuaire, pour répondre aux besoins de la filière des énergies marines renouvelables.


PUBLICITÉ


Cette desserte ferroviaire portuaire était régulièrement utilisée jusqu’à la fin du trafic Toyota en 2001.



Re: opening train line freight brittany ferries cherbourg bayonne Reply #2 on: January 29, 2020, 06:43:53 pm

Up until 1997 Irish Ferries had a Cork to Cherbourg/Le Havre seasonal service each year in addition to it's services ex-Rosslare until St. Killian II and St. Patrick II vessels were both being replaced by the "MV Normandy" vessel which could not do the work of two ships. I wonder if any ferry operator will seriously consider re-opening of Cork Cherbourg services in the current climate of changes in the industry. Port of Cork will probably be anxious to examine all options following the today's disappointing announcement for Cork.



Re: opening train line freight brittany ferries cherbourg bayonne Reply #3 on: February 12, 2020, 04:48:13 pm
Brittany Ferries se lance sur les rails entre Cherbourg et Bayonne
Jean-Marc Roué, président du Conseil de surveillance de Brittany Ferries.
Jean-Marc Roué, président du Conseil de surveillance de Brittany Ferries. (Photo Le Télégramme)
Lecture : 2 minutes
Brittany Ferries va diversifier son offre en se lançant dans le ferroutage. La compagnie roscovite veut développer une ligne entre Cherbourg et Bayonne.
C’est un projet ambitieux que Brittany Ferries veut engager avec prudence. Il s’agit d’une liaison ferrée pour des remorques non accompagnées, entre Cherbourg et Bayonne. Elle permettra de diversifier son offre avec laquelle elle assure déj  35 % des flux de poids lourds entre les îles britanniques et la péninsule ibérique. Début de l’exploitation prévue en avril 2021.


D’ici l , il faudra procéder   un certain nombre d’investissements et choisir quelques sous-traitants. La région Normandie va financer   hauteur de sept millions d’euros (dont 1,4 de contribution européenne) l’aménagement du terminal multimodal du port de Cherbourg. C’est Brittany Ferries qui prend   sa charge l’équipement du port de Mauguerre, dans l’agglomération de Bayonne. Entre les deux, 950 kilomètres de voies ferrées, sur lesquelles SNCF Réseau s’engage   réaliser les travaux d’infrastructures nécessaires   cette nouvelle activité.

PUBLICITÉ

« Les trois premières années d’exploitation seront probablement déficitaires. »
En vitesse de croisière, un aller-retour quotidien est prévu, avec un train de 750 mètres de long. L’objectif étant de l’ordre de 20 000 remorques ainsi acheminées, chaque année. Brittany Ferries va utiliser des wagons de type LOHR, permettant de charger tout type de remorques et compatibles avec les tunnels ferroviaires. Avec cette nouvelle offre, l’armateur breton s’adresse plus particulièrement aux transporteurs de matériel industriel, dont les clients sont de plus en plus sensibles   l’argument environnemental. Brittany Ferries évoque, pour sa part, un investissement global de l’ordre de 30 millions d’euros. « Les trois premières années d’exploitation seront probablement déficitaires », admet Jean-Marc Roué, le président de son Conseil de surveillance.

Hervé Morin, président de la région Normandie, et Jean-Marc Roué.
Hervé Morin, président de la région Normandie, et Jean-Marc Roué. (Photo DR)
« Mais elles nous permettront de mieux séquencer la capacité de nos navires. Même si nous ne représentons que 4 % du trafic des cinq millions de camions annuels sur le fret transmanche, nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas être équipés des mêmes outils que les autres ».

À lire sur le sujet
Brittany Ferries : la ligne Rosslare - Bilbao remplace Cork - Santander
La prochaine étape consiste   choisir l’entreprise assurant l’exploitation de cette liaison de fret ferrée. Et d’espérer que la SNCF tiendra ses engagements s’agissant de la disponibilité de ses « sillons ».

Ardent défenseur de projet, Hervé Morin, le président de la région Normandie, y voit une illustration des efforts des collectivités en faveur de l’activité portuaire. Il les oppose   la faiblesse des investissements consentis par l’État   ce titre. « C’est la raison pour laquelle j’ai proposé un schéma radicalement différent afin que tous les ports français soient gérés par les collectivités territoriales », affirme-t-il. « Même si porter ces transformations n’est pas un chemin social très facile. Car nous ne pouvons plus être soumis   des arbitrages qui demandent plusieurs années ».


Partager
sur Facebook
sur Twitter
par Messenger
sur Linkedin
par e-mail

https://www.letelegramme.fr/economie/brittany-ferries-se-lance-sur-les-rails-entre-cherbourg-et-bayonne-12-02-2020-12502269.php
Copier le lien
Fermer
Agrandir
Imprimer



Re: opening train line freight brittany ferries cherbourg bayonne Reply #4 on: February 13, 2020, 12:01:08 am
I understand that road hauliers have indicated a preference of using Rosslare Europort over the Port of Cork as mentioned recently when Brittany Ferries announced the cancellation of it's Cork to Santander service which is set to be replaced by a new Rosslare to Bilbao service as from 28th February along with a mid-week Rosslare to Roscoff service from March-October.

I wonder if Brittany Ferries will open a new route to from Ireland to Cherbourg in April of next year once the new Cherbourg/Bayonne freight train service is fully operational?

And if so, I would suspect that it will probably use Rosslare to Cherbourg as freight will be it's primary focus and we already know that the hauliers prefer using Rosslare over Cork.
« Last Edit: February 13, 2020, 12:03:46 am by awaityourreply »



Re: opening train line freight brittany ferries cherbourg bayonne Reply #5 on: February 13, 2020, 09:19:45 am

i would see a freight line cherbourg rosslare and cherbourg porsmouth in 2021 to transport the trailers for the train



Re: opening train line freight brittany ferries cherbourg bayonne Reply #6 on: February 19, 2020, 03:51:15 am
It would probably make more sense to switch Rosslare - Rosscoff to Rosslare to Cork.  Of course that would put them in direct competition with Stena.  Alternatively they might be happy just to take the trade coming off the two existing services - there’s only going to be so much traffic heading that far south that isn’t on the direct service to Spain.  They’ve been clear that the rail service is open to all trailers and not just those using Brittany Ferries crossings. 
Steve in Belfast (suburbia)

Flickr: www.flickr.com/tarbyonline